La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

demain vous reviendrez

Posté le 15/06/2017

Monique Nauleau

On entendit frapper à la porte. Toutes trois étions sorties sur le perron pour accueillir ces personnes. Elles s’étaient adressées à ma mère, en présentant un courrier officiel du président du conseil général de la D.D.A.S.S. l’informant qu’il y avait eu abandon d’enfants pendant une semaine, que les fillettes avaient été placées chez une personne étrangère. De ce fait, il y a eu concertation avec les administrations de Nantes qui avaient décidé un placement immédiat mais provisoire dans un foyer de la D.D.A.S.S. de Nantes. Elles pourraient ainsi retrouver un peu de paix, de calme et elles dormiraient plus confortablement que dehors, dans une voiture, en plein hiver.

Placée à l’âge de douze ans en foyer puis en famille d’accueil, après un début de vie en famille bien traumatisant, Monique nous emmène sur le long et difficile parcours de son enfance. Que ressent cette petite fille ? Où va-t-elle aller ? Qui sont ces gens à qui on la confie ? Où est sa sœur ? Quand reverra-t-elle sa mère ?

De la peur au désespoir, de la méfiance à la haine, Monique cheminera pourtant jusqu’à l’âge adulte avec foi et ténacité, toujours guidée par sa petite voix intérieure, pour parvenir à se faire une belle place dans la vie.